Recherche

Commander via Amazon

Collection « Visions - Architectures publiques »

Visions - Architectures publiques volume 6
Chantal Dassonville et Maurizio Cohen (s.l.d.)
Architectes - Atelier d’architecture Pierre Hebbelinck
Photographe - Marie-Noëlle Dailly
textes français / anglais
ISBN 978-2-87317-303-6
112 pages, 133 ill., 17 x 21,5 cm, cousu
19 €, 2006

Les faubourgs de Mons où s’est établi le nouveau théâtre du Manège ont le charme des villes de garnison. Si l’ancien manège de cavalerie subsiste encore, c’est sur un autre manège qu’a été greffé le théâtre. L’intervention de Pierre Hebbelinck et Pierre de Wit sur ce bâtiment centenaire a été guidée par deux principes : la vitalité intérieure, c’est-à-dire l’intégration d’une mécanique théâtrale vivante au service de la politique de Daniel Cordova, son directeur artistique, et l’adéquation au développement potentiel du quartier, en réintroduisant ce manège désaffecté dans le continuum historique. La photographe Marie-Noëlle Dailly a saisi en images ce « grand prisme incliné, large pan de verre à joints noirs, sorte de coin acéré, dressé dans l’espace, forme basculée, nette, identifiable, objet de lecture immédiate, mais dotée pourtant d’une certaine profondeur et ambiguïté », comme l’écrit François Chaslin. C’est le dramaturge Jean Louvet qui nous fait l’honneur de la visite et nous présente à l’hôte de ces lieux, Daniel Cordova qui engage la discussion sur les rapports entre l’architecture et le théâtre, tandis que Bernard Baines évoque pour sa part les différents projets qui ont été soumis au jury de ce concours d’architecture. Jean-Didier Bergilez nous réserve la quintessence d’un entretien avec les architectes et Xavier Canonne s’attache à l’intervention in situ des photographes plasticiennes Christine Felten et Véronique Massinger : Mons, les Casemates.