Recherche

Commander via Amazon

Accueil du site // Catalogue // Titres // lV. Architecture // Revue « Les Cahiers de La Cambre Architecture » // Cahiers de La Cambre Architecture n°5 (Les)
Revue « Les Cahiers de La Cambre Architecture »

Bruxelles l’européenne. Capitale de qui ? Ville de qui ?
Europeean Brussels. Whose capital ? Whose city ?
Carola Hein (s.l.d.)
textes français / anglais
ISBN 2-87317-290-8
320 pages, 27 ill., 17 x 20 cm, cousu
19 €, 2006

Ce cinquième numéro des Cahiers de l’Institut supérieur d’architecture de la Communauté française - La Cambre, sous la direction de Carola Hein, interroge le statut de Bruxelles, capitale européenne. Qu’est-ce qu’une capitale dès lors que l’Europe entend se construire au-delà des modèles des États nationaux ? Comment l’idée européenne peut-elle s’incarner dans les édifices et les modes d’investissement urbain qui la représentent ? Si Bruxelles s’impose progressivement dans les consciences européennes et mondiales comme la capitale de l’Europe, toutes ces questions demeurent néanmoins sensibles tant les modèles bureaucratiques et sécuritaires, les implantations peu soucieuses d’intégration urbaine, la désolante pauvreté architecturale, la faiblesse et la démission des pouvoirs publics en matière d’urbanisme donnent de la présence européenne à Bruxelles – comme de l’Europe – une image fort peu attrayante. Les contributions réunies dans ce volume offrent des éléments de réflexion essentiels pour l’avenir de Bruxelles en ce qui concerne tant les aménagements urbains qui marquent la présence européenne dans le ville que son identité et le sort de ses habitants.

This fifth volume in the Cahiers de l’Institut supérieur d’architecture de la Communauté française - La Cambre, edited by Carola Hein, looks into the status of Brussels as the capital of Europe. What does it mean to be a capital when Europe is extending and establishing itself beyond the models of national states ? How can the European idea be embodied in the buildings and urban investment processes which represent it ? If Brussels is gradually establishing itself in European minds and throughout the world as the capital of Europe, all of these questions remain pertinent, as bureaucratic and security models, installations which have minimal concern for urban integration, the desperate architectural impoverishment, along with the weakness and resignation of public authorities in terms of urban planning, give the European presence in Brussels—and Europe also—a quite unattractive image. The contributions in this volume offer essential matter for reflection on the future of Brussels with regard to its urban development which marks the European presence in the city as well as its identity and the condition of its inhabitants.