Recherche

Autres articles dans cette rubrique

Accueil du site // Catalogue // Titres // I. Études et essais // Collection « Essais » // Interprétation à l’œuvre (L’)
Collection « Essais »

Lire Lacan avec Ponge
Pierre Malengreau
240 pages, 15 x 21 cm, broché
ISBN 978-2-87317-495-8
23 €, 2017

Il y a des mots qui portent, et d’autres pas. C’est un fait clinique. Il n’est pas sûr cependant que les effets réels de la parole dans une psychanalyse dépendent du sens. À quelle réson faut-il alors recourir pour aborder le réel ?, se demande Jacques Lacan. L’appui que Francis Ponge prend sur la matérialité des mots dans son écriture poétique apporte quelque réponse. C’est particulièrement sensible dans ses écrits sur l’art. Ponge fait résonner dans la langue les natures mortes de Chardin, les hautes pâtes de Fautrier, les collages de Braque, le trait de Giacometti et le nom de Picasso. La notion d’interprétation est au cœur du dispositif analytique, avant même que l’on sache qui interprète, voire même ce qui interprète. La prise en compte du réel dans l’expérience analytique impose une révision de cette notion. Faire résonner autre chose que le sens devient déterminant. Le corps-à-corps de Ponge avec les mots se présente à cet égard pour la psychanalyse comme une opportunité à saisir.

Pierre Malengreau, psychanalyste à Bruxelles, membre de l’École de la cause freudienne et de l’association mondiale de psychanalyse, est l’auteur de La práctica psicoanalítica y su orientación (Gredos, 2013) et coauteur de Ce qui est opérant dans la cure (Erès, Prix Œdipe 2008).