Recherche

Collection « Poiesis »

(Fragments de l’attente)
Pierre-Yves Soucy
144 pages, 14 x 21 cm
ISBN 978-2-87317-544-3
19 €, 2020

Peut-on se soustraite de quelque manière que ce soit à cette tension permanente entre l’ici et maintenant de tous les instants et cette attente toujours indéterminé désignant ce qui ne peut être nommé qui sous-tend le besoin de transcender tout ce qui du réel s’impose comme une nécessité de se porter au-delà de soi-même ? La poésie interroge ici non pas quelque espoir frustré ou désuet, mais le recours à cette tension qui fait vivre afin de s’accorde au mouvement de la vie sans faire pour autant appel aux fabulations bien agencées que propose l’époque. Elle appelle obstinément la parole pour désigner et pour habiter la totalité des choses et du monde. Elle impose un temps différent au cœur des choses, un temps d’attente qui ne renonce à rien, s’ouvrant à un cours universel ne laissant rien hors de lui. L’attente dispose à tout nouveau commencement, elle cherche l’avenir autour d’une cassure. Ce qui impose une expérience tout autre du langage poétique, lequel refuse ici les limites contraignantes d’un temps étroit où le vacarme équivaut à une traversée sans horizon. Demeurent possibles ces voix tissant et s’accordant à des voies invisibles, mais bien réelles, celles des espaces et des temps à refaire dans la courbe intérieure de soi.

Pierre-Yves Soucy, né à Mont-Laurier (Québec), poète, essayiste et traducteur, a enseigné dans plusieurs universités, et fut attaché de recherche aux Archives du musée de la littérature de la Bibliothèque royale de Belgique à Bruxelles. Rédacteur en chef de la revue Le Courrier publiée par le Centre International d’Études Poétiques de 1990 à 2000, il a occupé la Chaire Roland-Barthes à l’Université nationale de Mexico (UNAM) de 1998 à 2001. Auteur d’une quinzaine de livres de poésie, ainsi que de nombreux essais sur la littérature, la culture et l’art moderne et contemporain, certains de ses textes ont été traduits en plusieurs langues. Derniers livres publiés : Neiges. On ne voit que dehors (Bruxelles, La Lettre volée, 2015) ; Traques (extraits accompagnés de collages de l’artiste Robert Christien et de linogravures de Thierry Le Saëc, Kergollaire, La Canopée, 2018) ; Reprise de paroles (Bruxelles, La Lettre volée, 2018).