Recherche

Commander via Amazon

Collection « Mythes et symboles »

Ben Durant, Michel Clerbois, Gita Brys-Schatan (s.l.d.)
coédition ISELP
ISBN 2-87317-159-6
48 pages, 23 ill., 17 x 22 cm, cousu
13,50 €, 2001

Le Clonage d’Adam fait suite à Prométhée et le Golem (La Lettre volée/ULB, 2000) qui exploitait le thème de la transgression de la création divine par l’artiste et s’arrêtait au moment où le corps ébauché révélait deux êtres encore unis : Dieu n’avait pas encore séparé Adam et Ève. « Sous une double forme, ils ne sont ni homme ni femme, ils semblent n’avoir aucun sexe et les avoir tous les deux. » Ainsi définissait-on dans la mythologie grecque Hermaphrodite, ce fils d’Aphrodite et d’Hermès dont la nymphe Salmacis était tellement amoureuse qu’elle réussit en l’enlaçant à reformer la fusion originelle. Avec Le Clonage d’Adam, nous assistons à la naissance de ce dernier, principe mâle, et de sa compagne Ève, principe femelle. Mais à peine créé, l’homme tente de se copier, que ce soit en imitant la structure interne par le biais de la mécanique puis de la génétique ou en parodiant l’enveloppe externe avec ses attributs sexuels et ses nombreuses dérives possibles. Du robot cher à la science-fiction en passant par la poupée gonflable, ou encore la plus inquiétante des créatures manipulées : le clone humain.

Textes de Jacques Sojcher, Gita Brys-Schatan et Ben Durant.