Recherche

Commander via Amazon

Accueil du site // Catalogue // Titres // I. Études et essais // Collection « Documents sur l’art » // Notes sur ce que j’ai vu et entendu en peinture
Collection « Documents sur l’art »

Guo Ruoxu
présenté et traduit du chinois par Yolaine Escande, avant-propos de François Cheng
ISBN 2-87317-018-2
208 pages, 64 ill., 17 x 22 cm, cousu, couverture à rabats plastifiée
23,50 €, 1994

Guo Ruoxu (XIe siècle) est l’auteur du plus important ouvrage de théorie esthétique et d’histoire de la peinture chinoise : les Notes sur ce que j’ai vu et entendu en peinture. Ce célèbre traité, qui date de l’époque des Song, n’avait jamais été traduit en français. Il est pourtant le texte fondateur de l’esthétique chinoise. Introduction vivante et savoureuse à l’esthétique de la peinture chinoise, encore si mal connue en Occident, ce livre est un classique de l’histoire de l’art mondial et permet de saisir en quoi l’art chinois, pénétré de philosophie et de poésie, véritable art total, est si proche des préoccupations de l’art moderne.

Yolaine Escande enseigne à l’Université de Paris X-Nanterre et est chargée de cours de calligraphie à l’École d’architecture de Paris. Elle est notamment l’auteur d’une thèse sur le grand calligraphe Chu Suiliang.