Recherche

Collection « Mythes et symboles »

Face à face
Jacques Carion et Jean-Luc Outers
160 pages, 100 ill. couleur, 16 x 22 cm, cartonné, toilé avec jaquette en couleur
ISBN 978-2-87317-449-1
22 €, 2016

Rares sont ceux qui ont mis autant de soin qu’Henri Michaux à s’effacer de la vie publique, à disparaître du quotidien. Lui qui n’était que mouvement refusait qu’on puisse le voir réduit à une silhouette figée ; lui qui disait « Je peins et j’écris pour me trouver » s’insurgeait qu’on essaie de traquer son image, de la lui dérober, de l’exhiber ensuite. très tôt, il s’est mis à l’écart et, refusant la preuve et la trace, il s’est estompé : « Quand vous me verrez, allez, ce n’est pas moi. » Il s’est pourtant attaché à la reconquête de lui-même par les mots et par les traits, de sorte que, comme l’a dit Asger Jorn : « Autant il s’efface dans son entourage, autant il se déploie souverainement dans ses œuvres. » Cet ouvrage qui prolonge l’exposition « Henri Michaux : face à face », présentée à la Bibliothèque Wittockiana à Bruxelles puis au centre Wallonie-Bruxelles de Paris en 2017, fait apparaître ce que disent les textes d’Henri Michaux sur la peinture, la sienne et celle des autres (de Klee à Zao Wou-Ki, de Matta à Magritte), et ce qu’ils disent face à la peinture (dans des livres illustrés qui sont de vrais livres de dialogues). Il montre aussi une série de portraits tracés rageusement ou tendrement, dans la saisie rapide ou la contemplation et qui sont peut-être un immense et fascinant autoportrait…

Jacques Carion exerça divers métiers du livre (de la librairie à l’édition en passant par la promotion de la littérature belge de langue française) avant d’enseigner la sociologie du livre à l’université de Louvain-la-Neuve.

Jean-Luc Outers a dirigé de 1990 à 2011 le service des Lettres du Ministère de la communauté française de Belgique et, depuis 2013, il est membre de l’Académie de Langue et de Littérature françaises de Belgique. Auteur de plusieurs romans primés, il est l’éditeur des lettres d’Henri Michaux parues chez Gallimard sous le titre Donc c’est non (2016).

Exposition visible à la Bibliotheca Wittockiana (Bruxelles) du 2 mars au 12 juin 2016 et au centre Wallonie- Bruxelles à Paris du 22 février au 21 mai 2017.