Recherche

Autres articles dans cette rubrique

Collection « Art et photographie »

Natalia de Mello
56 pages, 20 x 15 cm, reliure Wiro
ISBN 978-2-87317-455-2
18 €, 2015

Commencé comme un simple exercice d’observation et de description à l’occasion du visionnage d’une anthologie de films du groupe Fluxus, ce projet artistique est devenu un livre où le travail d’écriture le dispute à la mise en espace de type cinématographique. Ces notations destinées initialement à produire des remake des films ont depuis donné lieu à de véritables exercices pédagogiques pour les étudiants en art vidéo. Le livre se présente pour sa part comme un hommage à l’esprit de ces courts films expérimentaux réalisés dans les années 1960 avec les moyens du bord et se lit comme un mode d’emploi réalisé avec la même économie de moyens et un souci de toucher à l’essentiel, c’est-à-dire à la poésie de l’imperceptible ou de l’infra-mince, pour reprendre l’expression de Marcel Duchamp.

Natalia de Mello (1966) est une artiste plasticienne belgo-portugaise, enseignante en art vidéo, art urbain et art numérique à l’école d’Arts2 de Mons. Co-fondatrice du collectif MéTAmorphoZ avec la metteuse en scène Valérie Cordy en 2001, elle développe depuis une pratique pluridisciplinaire. Elle a déjà publié, avec Evelyn Fischer-Lenotte, un précédent livre à vocation pédagogique sur les sculptures dans la ville : Ici regarde… à quoi rêvent les statues (La Lettre volée, 2012).