Recherche

Accueil du site // Catalogue // Titres // ll. Littérature // Collection « Lettres » // Variations sur l’animal central
Collection « Lettres »

Aurélien Barrau, Véronique Bergen, Mathieu Brossseau
80 pages, 15 x 21 cm
ISBN 978-2-87317-506-1
15 €, 2018

Cet ouvrage à trois voix interroge le statut de l’animal central. Concept à la limite du concept, il rencontre la question de l’altérité, du désir, de ce qui insiste sous la construction des territoires de la pensée. en son surgissement, Il décentre le lieu de l’homme et instaure de nouveaux liens entre habitants du cosmos. L’animal est peut-être toujours central. Implosé en chaque épiphanie d’un réel pluriel. Et pourtant toujours infiniment périphérique. Abordée suivant les modes du désir-vie, du chaossuaire et du bestiaire synchromécanique, la figure sans visage – organique et orgastique – de l’animal central se déploie jusque dans le là. Entre philosophie et littérature, la poétique défaite de l’animal enfoui s’extirpe d’un peu de ses sédiments.

Aurélien Barrau est Professeur à l’Université Grenoble-Alpes, astrophysicien au Laboratoire de Physique subatomique et de cosmologie du CNRS. Membre honoraire de l’institut universitaire de France, il est lauréat de plusieurs prix scientifiques et titulaire d’un doctorat de philosophie de l’Université Paris-Sorbonne.

Véronique Bergen est philosophe, romancière et poète. Auteur d’essais philosophiques, de romans qui donnent voix aux oubliés, aux exclus, de recueils de poèmes, de monographies sur des photographes, des peintres, elle collabore à diverses revues (Nouvelle Quinzaine littéraire, Art press, L’Art même, Lignes, Diacritik, Le Carnet et les Instants).

Mathieu Brosseau, romancier et poète, a fait paraître douze livres, dont deux romans. Il a été administrateur à la Société des Gens de Lettres entre 2015 et 2017.