Revue « L’Étrangère »

ISBN 978-2-87317-337-1
112 pages, 1 reproduction noir et blanc de Hamid Tibouchi, 14 x 23 cm, cousu
15 €, 2008

Ce numéro de la revue L’étrangère comporte un ensemble de textes de création, plus particulièrement de poètes de la jeune génération comme Mathieu Brosseau et Sébastien Hoët ou Séverine Daucourt. Cette dernière, notamment, propose une suite qui se structure autour d’un espace où l’existence désigne en permanence sa mise en jeu. L’auteur construit de brèves et denses scènes faites d’instants de vie et d’agencements de mots sous des accords parfois insolites et troublants, et rend possible une écriture poétique qui va jusqu’à bouleverser les frontières intimes en soulevant les plus grandes incertitudes de manière à perturber les procédés normalisateurs. Ces auteurs renouvellent en quelque sorte non seulement le style dans lequel peut se présenter la création poétique actuelle, mais également les axes sensibles dans lesquels elle tente de s’engager. Ce même numéro comporte par ailleurs des textes de Bernard Desportes, Jean-Pierre Bugart, Sally Bonn, Billy Dranty et Bart Vonck.

Sommaire : Séverine Daucourt, « Salerni (extrait) » ; Jean-Pierre Bugart, « Le ready-made original et sa doublure » ; Sébastien Hoët, « Devenir-fantôme » ; Sally Bonn, « Protocole et temps : sur le travail de Leïla Brett » ; Mathieu Brosseau, « Ici au-dedans de ça » ; Bernard Desportes, « tout dire » ; Billy Dranty, « Laisse passe » ; Bart Vonck, Loin en des terres intérieures ».