Recherche

Articles associés

Revue « L’Étrangère »

Théorie et poétique du fragment
ISBN 978-2-87317-441-5
224 pages, illustration de Jocelyne Coster, 14 x 22 cm, cousu
25 €, 2014

Autour du thème « théorie et poétique du fragment », il s’agit d’aborder le fragment, cette singulière inventio nlapidaire, sous des angles qui ont été rarement retenus, sinon souvent négligés, des angles d’approche aussi divers que l’inscription du fragment dans les domaines de la philosophie, de l’art, de l’architecture, du design, de la vidéo, du cinéma, puisque notre intention première ne visait pas à reprendre les débats historique et la façon dont le fragment a investi la création littéraire sous ses diverses formes depuis plus de deux siècles. Pas davantage à faire retour sur la généalogie du fragment dans l’histoire de la création, bien que certains textes n’hésitent pas à revenir brièvement sur le moment fort de son émergence, ou mieux, de sa reprise et sa relance au sein du romantisme allemand à la fin du xviiie siècle. Pour les auteurs de ce volume l’enjeu est de faire le point sur la question du fragment aujourd’hui, d’accuser les mutations dans l’ordre socio-historique comme dans le domaine de la pensée et de la création, de manière à approfondir la dimension métacritique et réflexive qu’il entretient avec notre époque. on ne peut plus tenir le fragment pour un simple mode autonome d’expression. s’il s’agit de fragments d’un absolu mis en pièces par la modernité, la perspective qu’il trace aujourd’hui est bien celle d’un tissage des créations, des modes d’expression, des formes d’action dont l’unité demeure incertaine et à jamais inachevable. D’autant que « sans séparation, il n’y a pas de liaison. »

Contributions d’Olivier Schefer, « Montages fragmentaires » ; Pierre-Yves Soucy, « Du fragment du poème » ; Jacinto Lageira, « Poétique du fragment historique » ; Pierre-Damien Huygue, « Écart, fraction, modernité, critique de Francis Jameson » ; Nicole Brebez, « Du fragment antinomique selon a.k.a serial Killer de Masao Adachi » ; Léo Pinguet, « Deleuze, fragments d’europe et d’amérique » ; Vincent Delville, « Usages du fragment dans le cinéma expérimental et d’avant-garde » ; Michel Egaña, « L’impossible fragment (notes discontinues) » ; Daniel Folett, « John Cage et l’esthétique du fragment » ; Victor Martinez, « Déliaison du fragment » ; Dominique Château, « Le fragment intrusif : l’exemple de L’Homme à la caméra de Dziga Vertov » ; François Rannou, « Élément, notes de travail & poème ».