Collection « Poiesis »

Pablo De Rokha
ISBN 2-87317-231-2
48 pages, 12 x 21 cm, cousu
15 €, 2004

Peu de textes poétiques du poète chilien Pablo de Rokha ont été à ce jour traduits en français. Pourtant, il demeure une figure majeure de la poésie chilienne, et même latino-américaine, du XXe siècle. Dans cette Complainte du vieux mâle, écrite quelques années avant sa mort, l’épopée se mêle au lyrisme pour nous emporter, à l’aide d’images fulgurantes, dans ces territoires où il évoque la difficile condition humaine. À la lecture de ce texte on comprend mieux ce qu’il disait de sa poésie : « Toute mon œuvre, toute, absolument toute est tragique et dionysiaque, volcanique et insulaire, dramatique et océanique, comme le continent américain. »

Pablo De Rokha est né en 1894. Son œuvre poétique comporte un ensemble important de recueils qui s’échelonnent des années 1920 jusqu’aux années 1960. Voix singulière, on peut le situer facilement aux côtés de Vicente Huidobro, d’un an son aîné, et Pablo Neruda, de dix ans son cadet. Ayant vécu presque toute sa vie au Chili, il meurt en 1968 sans avoir atteint la reconnaissance qu’il méritait.