Collection « Poiesis »

Jean Laude
Version inédite, édition établie par Michel Collot avec la collaboration de Chantal Colom.
ISBN 978-2-87317-371-5
240 pages, 14 x 21 cm, cousu
24 €, 2012

Il s’agit d’une version inédite d’un des plus beaux recueils de Jean Laude, Les Plages de Thulé, dont la version originale a été publiée aux éditions du Seuil en 1964 ; cette édition, qui ne satisfaisait guère l’auteur, est depuis longtemps indisponible. Peu de temps avant sa disparition prématurée, Laude avait mis au net le manuscrit d’une nouvelle version, qu’il souhaitait définitive, de cette œuvre majeure. C’est le résultat d’un long travail de réécriture, qui s’est poursuivi de 1968 à 1981, sans compromettre cependant ce qui fait la singularité de sa démarche : l’alliance entre réflexivité et narrativité, description et abstraction, répétition et progression, la capacité à inscrire et à dissoudre le vers dans la prose, à intégrer mythes et symboles dans une interrogation sobre, mais insistante, sur les mystères de l’écriture et de l’existence. Pour mieux atteindre cet équilibre, Laude a supprimé plusieurs poèmes, notamment ceux qui étaient le plus chargés de références légendaires, et il a ajouté de nombreux textes inédits ou publiés en revues dans les années 1970, rassemblant la plupart d’entre eux dans une nouvelle section du recueil, intitulée « L’Arrêt du temps ». Ces suppressions et ces ajouts contribuent à faire de cette reprise non pas une simple republication mais une édition entièrement nouvelle, conforme au vœu de l’auteur et susceptible de rallier à son œuvre poétique de nouveaux lecteurs.

Jean Laude (Dunkerque 1922 - Paris 1984), poète français, est à la fois ethnologue et historien de l’art. Il a enseigné l’histoire des arts de l’Afrique noire à la Sorbonne. Son œuvre de poète, comparable à celle de ses contemporains André du Bouchet, Yves Bonnefoy ou Philippe Jaccottet, est peu connue, bien que publiée par les éditions du Seuil, au Mercure de France, chez Fata Morgana et José Corti. Des extraits de son œuvre figurent dans l’Anthologie de la poésie française publiée dans la Bibliothèque de la Pléiade.