Recherche

Commander via Amazon

Collection « Poiesis »

Michel Collot
ISBN 2-87317-318-0
64 pages, 12 x 21 cm, cousu
14 €, 2008

Michel Collot attache la parole aux sensations qui la motive. C’est que la poésie, chez lui, est tout autant liée à un certain état de corps qu’à quelque « état d’âme ». Cet état du corps correspond à un état de grâce ou de disgrâce où, cessant d’être l’instrument docile et inaperçu de ses actes et de ses paroles, le corps attire soudain l’attention sur lui-même. Au lieu de se disperser dans tous les sens au-dehors, voilà qu’il invite à revenir au foyer d’où partent ces mouvements centrifuges qui font l’ordinaire de notre existence. Le corps est un carrefour, et le poème doit pouvoir en témoigner, en rendre l’expérience, un carrefour où se rencon­trent le moi, le monde et les mots. Comme tel, il est une source de la poésie et une ressource de la pensée. De ce monde du silence monte un pressant appel à la parole conduisant à la recherche des mots pour exprimer les sensations muettes qui l’habitent. Or cette recherche s’opère elle aussi d’abord à tâtons depuis le plus obscur de la chair, dans les mille replis d’une matière ingénieuse, où des messages se mettent à circuler, frayant des chemins imprévus à la pensée. Le corps devient le lieu d’un échange intense et incessant entre le dedans et le dehors, les idées et les sensations, les mots et l’émotion.

Michel Collot est poète, essayiste et professeur de littérature moderne et contemporaine à l’université de Paris III Sorbonne Nouvelle. Ce recueil est son quatrième ouvrage de poésie : Issu de l’oubli (Bruxelles, Le Cormier, 1997), Chaosmos (Paris, Belin, 1997), Immuable mobile (Bruxelles, La Lettre volée, 2002). Il est aussi connu pour ses nombreux essais : L’Horizon fabuleux (Paris, Corti, 1988), La Poésie moderne et la Structure d’horizon (Paris, PUF, 1989), La Matière-émotion (Paris, PUF, 1997), Paysage et poésie (Paris, Corti, 2005) et Le Corps cosmos (Bruxelles, La Lettre volée, 2008).

Commander sur Amazon