Collection « Poiesis »

Anne de Staël
120 pages, 14 x 21 cm
ISBN 978-2-87317-460-6
18 €, 2016

Ce livre est l’occasion de saisir mieux la singularité d’une écriture à la pointe de l’expressivité. Poète discrète, cet ouvrage permet de découvrir le travail à fines ciselures d’une écriture au plus près de la sensation et de l’idée. Ce qui frappe immédiatement quand on lit Anne de Staël, c’est la précision, l’intensité de ses textes, la force de tenir les dimensions opposées du monde et de nous-mêmes avec une grâce réelle et grave. La lucidité n’est jamais remisée dans un coin, et la beauté de la parole, même dure, est toujours présente. Trois livres sont rassemblés ici. Cingles et La Remarque de l’ours ont été profondément retravaillés et modifiés depuis leur première parution. Le Cahier océanique est, quant à lui, totalement inédit. Pourtant, on lira bien un seul livre, cohérent, dont la structure temporelle crée ruptures et changements de tempo afin de mieux saisir, du monde, sa palpitation et ses éclairs.

Anne de Staël (1942) a collaboré à plusieurs revues : Les Lettres Nouvelles, Le Mercure de France, L’Éphémère, L’Ire des Vents, La Rivière échappée, Ralentir Travaux, Cadmos, L’Étrangère. Elle a écrit de nombreux textes sur des artistes contemporains, notamment la biographie du catalogue raisonné des peintures de Nicolas de Staël, établi par Françoise de Staël aux éditions Ides et calendes ; un texte sur Picasso dans l’atelier des combles aux éditions Hazan ; un texte sur Henri Gaudin (contribution au livre Henri Gaudin publié à L’IFA) ; mais également sur le peintre Tal Coat, sur Nicolas de Staël (contribution au catalogue Un Automne un Hiver pour le cinquantenaire de la mort du peintre en 2005 et paru sous la responsabilité du Musée Picasso d’Antibes), sur Jeannine Guillou (catalogue de l’exposition « La rencontre au musée Picasso d’Antibes », avec Jean-Louis Andral et Daniel Abadie 2011). Ses principaux livres de poésie, épuisés depuis un bon moment, et repris dans la présente édition, sont les suivants : Cingles paru aux éditions Deyrolle en 1992 ; La Remarque de l’ours, paru aux éditions Apogée en 2000. Elle est auteur d’un essai majeur consacré à l’oeuvre de Nicolas de Staël intitulé Du trait à la couleur (imprimerie nationale, 2001, réédité par Actes Sud).