Recherche

Autres articles dans cette rubrique

Commander via Amazon

Collection « Essais »

Ouverture et dévastation

Catherine Grout

ISBN 2-87317-211-8
176 pages, 22 illustrations,
15 x 21 cm, cousu
18 €, 2004

Parfois une œuvre nous entraîne dans un sentiment d’ouverture qui ne peut pas être analysé en termes de représentation mais de présence. Le paysage est à la fois moment-de-monde dans lequel nous nous trouvons et événement indissociable par lequel nous nous éprouvons partie du monde. Parfois, à la place de l’ouverture exaltante, le sujet peut ressentir une dévastation effrayante. Ces moments fragiles et intenses de rencontre avec les œuvres sont analysés dans le contexte de la phénoménologie afin de comprendre en quoi cette émotion concourt à l’élaboration de nos paysages quotidiens, de sorte que nos aménagements ne participent pas de la destruction du monde.

Catherine Grout est docteur en histoire de l’art et en esthétique, commissaire indépendante de manifestations en milieu urbain (Enghien-les-Bains, Osaka, Taipei), lauréate de la Villa Kujoyama (1994-1995), intervenante à l’École d’architecture de Lille, à l’École nationale supérieure du paysage de Versailles et membre fondateur du Groupe de recherche sur le paysage de l’espace urbain de l’Université de Tokyo. Elle a publié Pour une réalité publique de l’art (L’Harmattan, 2000).