Recherche

Autres articles dans cette rubrique

Commander via Amazon

Accueil du site // Catalogue // Titres // I. Études et essais // Collection « Essais » // Age du public et du spectateur (L’)
Collection « Essais »

Essai sur les dispositions esthétiques et politiques du public moderne

Christian Ruby

ISBN 978-2-87317-300-5
304 pages, 15 x 21 cm, cousu
21,50 €, 2007

Pourquoi référons-nous « naturellement » la culture et les arts à un public et à des spectateurs ? Pourquoi, dans le même temps, disposons-nous, non moins « naturellement », la politique autour de cette référence au public ? Pour répondre à ces questions, il fallait reconstruire le processus d’invention du public et du spectateur. En parcourant les descriptions des attitudes du spectateur, les règles qui les disciplinent, on s’aperçoit que l’esthétique, domaine de la sensibilité, n’est pas dissociable de la réflexion sur le spectateur et la démocratie parlementaire. La formulation moderne de l’adresse au public et au spectateur fonde les rapports entre la culture, les arts et la politique en les nouant à l’esthétique. Mais tandis que cette dernière se déploie dans une perspective égalitaire, elle n’est pas sans jouer le rôle d’une discrète mise au pas morale et politique du sujet.

Christian Ruby est docteur en philosophie et enseignant (Paris). Membre de l’association pour le Développement de l’histoire culturelle et rédacteur en chef du site Le Spectateur européen, il a publié chez le même éditeur L’Art public. Un art de vivre la ville (2002), Nouvelles lettres sur l’éducation esthétique de l’homme (2005) et Schiller ou l’Esthétique culturelle. Apostille aux Nouvelles Lettres sur l’éducation esthétique de l’homme (2007).