Recherche

Autres articles dans cette rubrique

Collection « Essais »

Jouve, Joudan, Michaux, Frénaud, Munier
François Lallier
ISBN 978-2-87317-357-9
208 pages, 15 x 21 cm, cousu
17 €, 2010

Ce second volume d’une exploration de la poésie au titre de la « voix antérieure » – notion dégagée, dans un précédent livre, d’une lecture nouvelle de certains textes de Baudelaire – s’intéresse à des écrivains plus proches de notre temps (et dont l’auteur a été, pour presque tous, le contemporain et l’ami). Dans une époque marquée, à la suite de Mallarmé et de Rimbaud, par une radicalisation autant de la liberté du poète que des enjeux de la poésie, il cherche ce qu’elle est devenue. Reliée à une expérience par un dire qui se réalise comme modalité de la présence, cette voix, une seconde fois invoquée, est-elle bien la même ?

François Lallier poursuit depuis plusieurs années, parallèlement à son œuvre de poète, un travail critique de lecture des grands textes poétiques. Un premier volume, publié en 2007 à La Lettre volée sous le titre La Voix antérieure, a été consacré aux origines de la poésie française contemporaine.