Recherche

Autres articles dans cette rubrique

Commander via Amazon

Collection « Essais »

Franco Ferrarotti
Traduit de l’italien par Emmanuel Lambion et Daniel Vander Gucht
ISBN 978-2-87317-322-7
64 pages, 15 x 21 cm, cousu
14 €, 2008

Bibliomanie, bibliophilie, bibliophagie : autant de caractéristiques d’une passion effrénée qui a littéralement conditionné la vie de l’auteur, dévorant les livres dont la disparition programmée – mais toujours différée – occupe une place importante dans ses réflexions. Cette histoire personnelle du livre est aussi un plaidoyer pour faire retrouver aux jeunes le plaisir de la lecture, rendre à l’étude sa signification originelle et étymologique de studium, c’est-à-dire d’amour, de passion, d’aventure. Ce goût du livre s’avère d’autant plus essentiel que les nouvelles technologies de la communication et la globalisation menacent de substituer le sentiment d’être connecté au monde à la connaissance de soi.

Franco Ferrarotti occupa, en 1961, la première chaire de sociologie en Italie, à l’Université de Rome « La Sapienza » dont il est professeur émérite, et fonda La Critica sociologica, revue dont il reste le directeur. Lauréat de multiples distinctions scientifiques, il a enseigné en Europe et en Amérique et est l’auteur de nombreux ouvrages portant notamment sur les questions du pouvoir et de la stratification sociale, de la citoyenneté et du multiculturalisme, comme en atteste L’Énigme d’Alexandre. Rencontres de cultures et progrès de la civilisation paru à La Lettre volée en 2004.